Mes fictions

Même si l’idée me trottait dans la tête depuis longtemps, ce n’est qu’en avril 2003 que je me suis décidé à écrire des textes de fiction. Et c’est juste après avoir commencé 12 juillet que me sont venus les points de départ de 39 mars (terminé début 2004) puis de 22 novembre (achevé début 2005). Ces trois romans, que je considère former une sorte de trilogie passé-présent-futur, ont été bouclés en un peu moins de deux ans. Zéro Neuf, le quatrième, aura été le plus long, autant en nombre de pages (225) qu’en temps passé (dix-huit mois). Il est désormais publié sur le site lulu.com. Après Un soir d’automne à Munich, terminé au printemps 2015, j’ai repris intégralement 12 juillet qui a doublé de longueur et qui a été édité en décembre 2016 chez Salto. Je travaille actuellement sur le Dico des Bleus à paraître fin 2017 chez Marabout.

  • Ce qui s’est (réellement) passé depuis Zéro Neuf

    La première version de Zéro Neuf a commencé fin 2004 et s’est terminée mi-2006. La deuxième version date de décembre 2012. Entre temps est passée la vraie année 2009. Rappel du contexte historique sur la période.

  • Zéro Neuf : influences littéraires & cinématographiques

    Difficile de faire le tour complet de tout ce qui a pu susciter ou influencer l’écriture de Zéro Neuf. Au risque d’en oublier, voici une liste des livres et des films qui d’une manière ou d’une autre ont nourri mon imaginaire.

  • Entre 0 et 9, où se situe 2013 ?

    Le titre Zéro Neuf renvoie évidemment à l’année 2009, mais peut aussi être compris une graduation entre les deux branches de la bifurcation originelle : ce que vit Gaïa étant plutôt à 9 et ce que vit Soledad plutôt à 0. Où se situerait 2013 ?

  • 22 novembre : Dallas, Dealey Plaza, midi trente

    Quarante-huit ans après l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy à Dallas, retrouvez en ligne cinq des six premiers chapitres de mon troisième roman, 22 novembre, écrit entre janvier 2004 et mars 2005.

  • Zéro neuf, nous y voilà...

    Deux mille neuf pour le calendrier, zéro neuf pour les intimes : la nouvelle année permettra-t-elle de repartir à zéro et de faire, enfin, du neuf ? Les trois premiers chapitres de mon roman Zéro neuf sont en ligne. C’est ma façon de vous souhaiter la meilleure année possible...

  • Contes à rebours : une septième nouvelle est commencée

    Depuis le printemps 2006 et la fin de Zéro Neuf, je travaille sur Contes à rebours, un recueil de douze nouvelles (comme les douze mois de l’année). J’ai écrit la version 2 de quatre des six premières nouvelles : Armistice (novembre), Souvenez-vous (octobre), L’écrivain public (juin) et Cinq centimes d’euro (février). Je viens de commencer Mes chers compatriotes, qui correspond au mois de mai.

  • Zéro neuf est parti chez les éditeurs

    Commencé au printemps 2005, Zéro Neuf est un roman épistolaire à deux voix, celles de Gaïa et de Soledad. C’est le quatrième manuscrit que j’envoie aux éditeurs. Il ne reste plus qu’à surveiller le facteur. Le premier chapitre est en ligne.

  • Quand tu seras petite

    Ecrite entre le 15 juin et le 6 juillet 2003, cette nouvelle de dix pages raconte l’histoire de la petite Ecila et de sa maman Zoé. A l’issue d’une promenade en forêt, d’étranges événements vont se produire, comme si tout à coup le temps se mettait à tourner à l’envers...

  • 22 novembre

    Commencé en janvier 2004 et terminé en mars 2005, 22 novembre clôt une trilogie sur le temps entamée avec 12 juillet et poursuivie avec 39 mars. Ce 22 novembre est bien sûr celui de 1963, le jour où John Fitzgerald Kennedy a été abattu dans une rue de Dallas. C’était il y a tout juste quarante-deux ans...
    Si cette histoire vous intéresse, vous pouvez lire quatre chapitres extraits du roman.