télécharger l'article au format PDF

Un nouveau nom pour un site tout neuf

Métaphores est devenu Imaginaires le 26 novembre 2016. Un nouveau nom et un site refait à neuf dans un format adaptatif plus conforme aux usages mobiles.

Après onze ans et trois mois de bons et loyaux services, Métaphores a laissé sa place à Imaginaires. Le nom change, l’interface change mais le contenu et l’esprit restent identiques.

Pourquoi Imaginaires ? Sans doute parce que ce site fait la part belle à la création littéraire, celle des grands auteurs que je suis (du verbe suivre, évidemment) depuis longtemps comme Russell Banks, Paul Auster, James Lee Burke, George Orwell, Victor Serge, Dennis Lehane, Roger Jon Ellory... Et parce qu’il est aussi un journal de mon travail d’auteur. Ce n’est pas un hasard si les travaux de ravalement du site et le changement de nom interviennent une dizaine de jours avant la sortie de mon roman 12 juillet, publié par les éditions Salto.

Même si, sujet oblige [1], j’en parle aussi sur mon autre site Chroniques bleues [2], Imaginaires reste ma résidence principale, celle qui a vocation à accueillir le plus grand nombre. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les lieux, on y parle de littérature, de cinéma, de médias et de musique (un peu).

Côté technique, maintenant, Imaginaires reste sous Spip, un logiciel libre développé depuis 2002 par la communauté et qui présente l’avantage d’être hautement paramétrable, que ce soit par l’ajout d’extensions (plugins) ou en mettant les mains dans le cambouis, ce que je fais depuis de nombreux jours. Spipr est une version de Spip intégrant Bootstrap, qui offre à l’internaute un meilleur confort de lecture grâce au format adaptatif (responsive design). Le principe, qui se généralise depuis trois ou quatre ans, est que l’affichage du site s’adapte au format de l’écran sur lequel il est lu, que ce soit un smartphone de quatre pouces ou un grand écran de bureau de trente pouces.

Tout n’est pas encore parfaitement calé (je ne suis pas développeur web, j’apprends sur le tas) et il est possible que vous découvriez au détour d’une page quelques bugs d’affichage. Je m’efforcerai de les corriger au plus vite.

Les forums restent fermés car ils demandent beaucoup de travail pour finalement un nombre restreint de messages intéressants et une quantité astronomique de spams qu’il s’agit de nettoyer. N’ayant pas que cela à faire, j’ai préféré les laisser fermés. Si vous voulez me contacter, utilisez le formulaire. Je réponds à toutes les demandes, sauf celles me proposant d’insérer de la publicité ou de rédiger des articles promotionnels.

[112 juillet est construit autour du récit, par trois personnages, de la finale de la coupe du monde 1998 entre la France et le Brésil.

[2dédié à l’histoire et l’actualité de l’équipe de France de football, voir le site

Dernier livre paru

A paraître le 25 octobre